Vandersanden - Valorisation de la chaleur résiduelle

Mesures énergétiques, ingénierie et construction d’un système de valorisation de la chaleur résiduelle pour le chauffage du bâtiment, le refroidissement et le séchage des boues .

Demande du client

Étude ciblée des économies d’énergie en matière de valorisation de la chaleur résiduelle.

Résultat

Le projet de Vandersanden porte sur la conception et la mise en œuvre d’une installation qui récupère la chaleur résiduelle disponible localement, provenant des fours, et l’utilise pour le chauffage du bâtiment, le refroidissement (par absorption) et le séchage des boues.

Grâce à cette installation, la consommation de gaz et d’électricité chez Vandersanden a été considérablement réduite. En outre, grâce à l’introduction du séchage de leurs boues (= déchets), ils peuvent désormais réutiliser ce matériau comme matière première pour leur processus de production.

    Approche

    • Mesures énergétiques sur les flux de chaleur résiduelle

    • Ingénierie de base et financière des différentes options de valorisation
    • Mise en œuvre clés en main d’une installation de cogénération et valorisation via le chauffage du bâtiment, le refroidissement par absorption et le chauffage des processus.

    À la fin des années 2000, l’énergie n’a cessé de gagner en importance. Non seulement pour la pertinence sociale, mais aussi pour le portefeuille. Notre CEO disait toujours : « Nous chauffons toute la ville avec notre usine ». Il n’en est plus question depuis que nous avons fait installer le dispositif de chaleur résiduelle par CEE.

    CEE a d’abord pris toutes les mesures et examiné les installations. Les résultats lui ont permis de concevoir un plan d’optimisation de notre consommation énergétique. Le gros avantage réside dans la réduction de notre consommation. À ce niveau, nous faisons mieux qu’une entreprise lambda et nous en sommes fiers. Les collaborateurs de CEE savent où ils vont et comment y arriver.


    Témoignage: Rudi Beusen, Plant Manager Vandersanden